frontpage

Qui peut devenir magistrat ?

Misez sur les acquis de votre expérience pour développer les compétences attendues du métier de magistrat

Professionnel du secteur public ou privé, vérifiez si vous remplissez les conditions d’accès aux 2e et 3e concours de la magistrature.

2e concours : réservé aux professionnels du secteur public

Pour candidater au 2e concours, vous devez être âgé au plus de 48 ans et 5 mois et avoir exercé au moins 4 ans en qualité de fonctionnaire ou d’agent de l'État ou d'une collectivité territoriale, d'un établissement public ou de la fonction publique hospitalière.

3e concours : réservé aux professionnels du secteur privé

Si vous êtes issu du secteur privé, vous pouvez candidater au 3e concours d’accès à l’ENM. Vous devez être âgé de 40 ans au plus au 1 er janvier de l’année du concours et justifiez d’au moins 8 ans d’expérience dans le secteur privé, d'un ou plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel.

Professionnel du secteur public ou privé, vérifiez si vous remplissez les conditions d’accès aux 2e et 3e concours de la magistrature.

 

Inscrivez-vous en ligne du 10/01 au 11/03/2022 à 17h, heure de Paris
pour les concours d’accès 2022.

 

Pourquoi devenir magistrat ?

Garant des libertés individuelles et défenseur de l’intérêt général, le magistrat représente l’autorité judiciaire. Ce métier à haute responsabilité, à la fois passionnant et exigeant, nécessite d’importantes capacités intellectuelles et humaines.

Une carrière diversifiée et évolutive

À l’issue de votre formation, vous pourrez accéder aux fonctions de juge ou de substitut du procureur. Dès votre 2e poste, vous pourrez aussi prétendre aux fonctions spécialisées de juge d’instruction, juge de l’application des peines, juges des enfants... Devenir magistrat, c’est faire le choix d’une carrière diversifiée et d’intervenir dans des domaines variés notamment économique, international, carcéral, hospitalier, familial, etc.

Comment se reconvertir dans la magistrature ?

Passez les 2e et 3e concours d’accès à l’ENM

Les prochains concours d’accès se dérouleront en 2022. Les inscriptions sont ouvertes dès le 10 janvier 2022 et ce jusqu’au 11 mars 2022 à 17h, heure de Paris. Le nombre de postes offerts n’est pas encore défini pour la session 2022. En 2020, 45 postes ont été offertes au 2e concours et 13 au 3e concours.

 

Le calendrier

Intitulés Dates
Date d'ouverture des inscriptions : 10 janvier 2022
Date de clôture des inscriptions : 11 mars 2022, 17h (heure de Paris)
Épreuves d’admissibilité :

1er concours : les 30 et 31 mai, 1, 2, 3,  juin 2022
2e et 3e concours : les 30 et 31 mai, 1, 2 juin 2022

Résultats d’admissibilité : Fin juillet 2022
Transmission des pièces justificatives des conditions pour concourir : du 28 juillet
au 19 août 2022
Épreuves d’admission : dates à venir
Résultats : dates à venir
Rentrée : dates à venir
Prise de poste : date à venir

Les lauréats des concours d’accès de l’ENM intègrent une formation de 31 mois en qualité d’auditeurs de justice. La formation est rémunérée entre 1672€ et 1934€ net par mois selon que l’auditeur soit en période d’études à Bordeaux ou en stage en juridiction. L’expérience professionnelle antérieure du futur magistrat peut être prise en compte dans le calcul de cette rémunération.

Découvrir le déroulé de la formation

 

Qui mieux que les élèves eux-mêmes pour vous en parler ?

Découvrez les atouts de la formation vus par deux de nos auditeurs de justice.

Stage en juridiction : une ancienne avocate raconte

 

Avocats, juristes, gendarmes ou policiers, greffiers ou directeurs des services de greffe judiciaires, conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, inspecteurs du travail ou des finances publiques, attachés d’administration ou territoriaux, professeurs… Près de la moitié des élèves magistrats formés à l’ École nationale de la magistrature sont des professionnels des secteurs public ou privé qui font le choix de se reconvertir pour devenir juge ou procureur.

Voir d'autres témoignages